La thématique de recherche du partenariat porte sur l'articulation des réseaux formels et informels face aux problèmes complexes vécus par les familles, les individus et les communautés.

Cette thématique s'articule autour de trois axes de recherche:

La dynamique relationnelle au sein des réseaux d'intervention ou de soins formels et/ou informels

Cet axe est alimenté par des recherches microsociologiques portant sur les interactions en lien direct ou indirect avec l'intervention sociale et la santé ainsi que le bien-être des personnes. Il s'agit de sujets tels que : 

  • Les relations interprofessionnelles (pratiques de collaboration, modes de communication, etc.) au sein des secteurs public ou communautaire ou entre eux; 
  • Les réseaux familiaux ou informels en liens avec, par exemple, la recherche d'aide ou la répartition des responsabilités de soins; 
  • Les soins à domicile ou d'autres types d'interventions qui marient réseaux familiaux et réseaux professionnels; 
  • Le transfert d'idées, de logiques ou de façons de penser d'un réseau à l'autre; 
  • Les processus d'émergence, d'évolution et d'intersection des réseaux. 

De la gouvernance en réseau à la gouvernance des réseaux dans les services sociaux

Les recherches qui se développent autour de cet axe portent sur la gouvernance interorganisationnelle ou intersectorielle en matière de services sociaux et de santé. En voici des exemples:

  • Les modes d'intégration des réseaux organisationnels;
  • Les rapports asymétriques entre des secteurs différents;
  • La négociation des modalités de coordination normatives, discursives, pratiques et autres;
  • La constitution des réseaux locaux de services (RLS) et la coordination de leurs rapports à d'autres réseaux sur le même territoire;
  • Les processus d'isomorphisme au sein des réseaux: convergence des façons de voir, de penser et d'agir entre les structures associatives, privées et publiques;
  • La constitution et l'évolution des réseaux interorganisationnels.

Les retombées de l'intervention en « réseau » dans le domaine des services sociaux

Les recherches de type évaluatif ou analytique portant sur l'effectivité des réseaux, c'est-à-dire l'atteinte des résultats escomptés, les conséquences inattendues ou les effets pervers, constituent l'objet de cet axe, comme par exemple:

  • Les effets de l'impératif « réseau » sur les clients, les intervenants, les organisations, le réseau des services sociaux et la société dans son ensemble;
  • Les effets des interventions organisées en réseau sur la qualité des services, par exemple sur l'accessibilité, la continuité ou l'adéquation des services du point de vue des usagers;
  • L'impact de l'intervention en réseaux sur l'insertion sociale, par exemple, sur la participation, le capital social, l'insertion professionnelle, etc.;
  • Les effets des politiques « réseaux » ou de la délibération en réseaux sur les politiques et les programmes sociaux.

Language