Projets

« Back

Des espaces d’innovation démocratique en santé de proximité à Montréal-Nord au croisement des initiatives citoyennes, communautaires et institutionnelles

Chercheure principale :
Isabelle Ruelland, chercheure postdoctorale ARIMA 2018-2019
Partenaires :
Parole d'excluEs
CIUSSS du Nord-de-l'Île-de-Montréal

Résumé :
Cette recherche s'est intéressé aux « espaces d'innovation sociale » dans les réseaux de santé de proximité. De tels espaces de rencontre entres une pluralité d'acteurs misent sur la collaboration interprofessionnelle et intersectorielle, le partenariat de recherche transformationnelle et la participation citoyenne. Ils réfèrent à la fois à un dispositif formel et aussi à des rencontres plus informelles ou du moins imprévisibles (Ruelland, 2019) et demeurent plutôt semi-structurés par des acteurs qui convergent vers des modalités de collaboration normatives et pratiques. Facteurs déterminants dans les trajectoires de démocratisation des réseaux de santé de proximité, ces espaces deviennent aussi des lieux de dialogue. Ils consolident aussi le pouvoir d'agir collectif sur l'organisation des services de santé de proximité pour faire respecter le droit à la santé pour tous.

Avec cette étude nous avons examiné les dynamiques politiques et relationnelles au sein d'espaces de prise de parole citoyenne au cœur du projet de L'Espace santé citoyen initié par des citoyen.ne.s de l'organisme communautaire Parole d'excluEs qui habitent le territoire de Montréal-Nord. Il s'agissait de comprendre empiriquement comment les différents espaces identifiés peuvent être des lieux de recomposition démocratique dans le champ de la santé, et permettre d'agir collectivement pour faire respecter ses droits à des services de santé de proximité. Pour atteindre cet objectif, nous avons réalisé une ethnographie organisationnelle d'un an en 2019. Celle-ci repose sur des centaines d'heures d'observation au sein d'espaces de prise de parole intersectoriels (réunions formelles et rencontres informelles), sur une vingtaine d'entretiens individuels et sur une analyse documentaire.

Principaux résultats et retombées :  

  • Démonstration de la nécessité de :

    • maintenir et d'alimenter une pluralité d'espace de dialogue intersectoriel pour créer des pratiques collectives de défenses des droits à des services de santé de proximité et pour partager de l'information sur leur organisation sur le territoire;

    • ne pas sous-estimer les défis de l'arrimage des différentes logiques organisationnelles (citoyennes, communautaires, institutionnelles et universitaires) et ce malgré les intentions communes d'humanisation et de démocratisation des services de santé de proximité:

    • coconstruire une démarche citoyenne permettant d'améliorer la littératie organisationnelle en santé de proximité; c'est-à-dire la capacité à tenir compte des différents savoirs en santé et à partager l'information nécessaire à la navigation au sein des réseaux de services de santé de proximité afin que les populations vulnérables soient mieux à même de réfléchir et d'agir pour faire respecter leur droit à la santé.