Avec  194 585 résidents en 2011, le territoire de la Pointe-de-l'Île est le troisième en importance sur l'île de Montréal. La population se répartit entre quatre quartiers – Rivière-des-Prairies, Pointe-aux-Trembles, Mercier-Est et Anjou – (relevant de 3 arrondissements montréalais) et une municipalité indépendante (Montréal-Est).

Les caractéristiques de la population

La population de la Pointe-de-l'Île présente les caractéristiques suivantes :

  • une structure d'âge qui démontre un vieillissement un peu plus marqué que dans l'ensemble de l'île de Montréal : 17% de la population est âgée de plus de 65 ans, dont 32,6% vivent seules
  • une population immigrante en proportion moindre que celle de Montréal (18,8% vs 30,7%)
  • les ménages familiaux dominent puisqu'il y a moins de ménage d'une personne qu'à Montréal
  • le pourcentage de personnes vivant sous le seuil de faible revenu se situe à 15,1 % alors qu'il est de 22,8 % pour l'ensemble de l'Île.

La dynamique des réseaux sur le territoire de la Pointe-de-l'Île

La Pointe-de-l'Île bénéficie d'un réseau d'organismes communautaires très mobilisés et engagés en faveur du mieux-être de la population.

Pointe-aux-Trembles

Plusieurs actions en matière sociale sont menées par la Table de développement social (TDS), dont le travail est coordonné par la Corporation de développement communautaire de la Pointe.  La TDS regroupe  des représentants des secteurs public, privé et communautaire dans les domaines de l'économie, de l'éducation, de la santé et la sécurité et œuvrant auprès de tous les types de clientèle. Plusieurs comités découlent de la TDS dont certains touchent particulièrement le développement de la personne et de la collectivité de la Pointe-de-l'Île : un comité Santé mentale, un comité Sécurité alimentaire, un comité Saines habitudes de vie et un comité Scolarisation.

Mercier-Est

La Table de quartier Solidarité Mercier-Est anime la concertation du quartier par le biais de différents comités et diverses actions, notamment  par la tenue de cafés urbains qui favorisent la participation citoyenne et l'organisation régulière d'un Forum de quartier qui a lieu aux cinq ans. Au fil des ans, la Table a contribué à la mise sur pied de cinq organismes communautaires offrant différents services à la population. En devenant fiduciaire de plusieurs enveloppes de financement provenant de divers bailleurs de fonds, elle a développé une manière novatrice d'optimiser les ressources disponibles tout en assurant une cohérence entre les projets développés dans le quartier.  

Rivière-des-Prairies

La Corporation de développement communautaire de Rivière-des-Prairies anime et accompagne les organismes qui participent aux différentes concertations sur son territoire : 0-5 ans, 6-11 ans, jeunesse (12-35 ans), aînés ainsi que la Table de développement social de Rivière-des-Prairies.

Anjou

Enfin, dans le secteur d'Anjou, le Regroupement des organismes communautaires et humanitaires d'Anjou (ROCHA), une table de concertation intersectorielle et multiréseaux, regroupe des organismes, des citoyens et des institutions œuvrant dans l'arrondissement d'Anjou afin de participer collectivement à la promotion, au soutien et au développement social, économique et communautaire de l'arrondissement.

 

Pour consulter les projets dans le territoire de Pointe-de-l'Île

Langue