Projets

« Retour

Le comité détresse psychologique et santé mentale de Rosemont : quand le milieu se mobilise autour des personnes fragiles

Chercheure principale : 
Deena White, Département de sociologie, Université de Montréal
Partenaires :
CISSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal
Service de police de la Ville de Montréal
Poste de quartier 48 Locaux
Corporation de développement communautaire de Rosemont
Carrefour communautaire de Rosemont l'Entre-Gens
La Maison grise de Montréal
 
Résumé :
Réalisée de 2013 à 2015, cette recherche avait pour objectif d'identifier les obstacles institutionnels et de renforcer la capacité d'agir du Comité détresse psychologique et santé mentale de Rosemont (CDPSMR).  Cet organisme, qui réunit des acteurs de la communauté locale (groupes communautaires, CLSC d'un CIUSSS, police de quartier, OMHM), souhaitait mieux comprendre et répondre aux problèmes complexes posés par sa clientèle souffrant de détresse psychologique. La mobilisation des ressources autour de ces personnes qui généralement permet d'assurer une continuité de l'intervention, n'est pas toujours efficace notamment pour les problèmes récurrents de certaines clientèles qui rendent les solutions temporaires et insatisfaisantes.  L'étude a favorisé le développement d'outils d'analyse de la situation et a lancé une série d'activités de diffusion dans différents milieux pertinents.   
 

Principaux résultats et retombées :

  • L'étude a révélé que malgré l'existence de corridors de services bien établis, la frontière entre les établissements et organismes spécialisés du système formel et les personnes et les organismes non-spécialistes dans les milieux de vie est encore difficile à franchir.
  • Le projet a mené à des changements dans les relations entre les praticiens communautaires et les institutions de Rosemont. Par exemple, une communauté de pratique a été habilitée, et la recherche  a suscité des discussions sur les façons dont le comité peut assurer la continuité des pratiques de collaboration.
Consultez toutes les publications, acitvités et les collaborateur.trice.s de ce projet.