Projets

« Retour

Redéfinition de l'État social québécois : les réseaux locaux d'action collective face aux transformations institutionnelles

Chercheure principale : 
André-Anne Parent, professeur adjointe, École de travail social, Université de Montréal
 
Résumé : 
Ce projet, réalisé entre 2016 et 2018, s'est intéressé à la façon dont les réseaux locaux d'action intersectorielle abordent des problèmes complexes pour créer des innovations sociales. Il a étudié comment l'insécurité alimentaire, les troubles mentaux et le vieillissement sont abordés par les milieux locaux et de quelle façon ils s'organisent pour mettre en oeuvre des innovations sociales dans un contexte de transformation de l'action publique et institutionnelle. Il a cherché à comprendre, d'une part, la structuration de l'action intersectorielle à travers des réseaux locaux d'action (RLA) et, d'autre part, leurs capacités d'action et les effets escomptés.
 
Principaux résultats et retombées
  • Nouvelles connaissances sur la façon dont les réseaux sont influencées par les transformations institutionnelles contribuant ou limitant la participation des organisations du tiers-secteur aux structures de gouvernances locales dans les domaines de la SA – SM – vieillissement.
  • Élaboration d'un cadre théorique en vue de développer un nouveau projet de recherche pan-canadien. Dépôt d'une demande de subvention au CRSH-Savoirs en 2018, obtenue en 2019.