Projets

« Retour

Regards sur les mérites et la pertinence du cadre d’action RUI : la démarche du Vieux-Gatineau sous la loupe

Chercheur principal :
Dominic Foisy, département de travail social à l'Université du Québec en Outaouais
Cochercheur.e.s :
Sébastien Savard, École de service social, Université d'Ottawa
Nathalie St-Amour, département de travail social, Université du Québec en Outaouais
 
Résumé :
En 2014, la ville de Gatineau a entrepris une démarche de revitalisation urbaine intégrée (RUI) dans le Vieux-Gatineau. À l'instar des autres RUI, l'objectif poursuivi était la lutte à la pauvreté et à la dévitalisation d'un territoire urbain par des pratiques de développement concerté déployées par les acteur.trice.s locaux provenant de différents secteurs. Toutefois, le modèle RUI ne faisait pas l'unanimité. Certains voyaient dans ces structures de gouvernance territorialisées un nouveau modèle politique stimulant la participation citoyenne alors que d'autres soutenaient qu'elles engendrent un désintéressement pour la démocratie politique.
 
Dans le cadre de cette recherche, une démarche de documentation a été élaborée par un comité de pilotage, les travaux ont été réalisés sur la période s'échelonnant de février 2015 à avril 2016. Le projet pilote a permis d'évaluer les mérites et la pertinence de la RUI comme cadre d'action misant sur la gouvernance territorialisée. L'identification des conditions favorables pour soutenir un fonctionnement efficace et optimal de la collaboration intersectorielle a permis d'identifier des biais sectoriels et de stimuler la coordination des actions des acteur.trice.s du milieu et la participation citoyenne. 

Principaux résultats et retombées

  • Les motivations pour s'impliquer à l'action collective sont que ça soit une occasion de consolider les échanges et d'intégrer de nouveaux acteurs, ainsi que d'acquérir de nouvelles connaissances transposables dans d'autres situations de collaboration
  • Les facteurs facilitants identifiés : la mobilisation du milieu, la consultation des citoyens, le transfert des responsabilités vers la communauté, des ressources financières.
  • Des embûches : l'absence de certains joueurs importants, la présence de tensions entre certains acteurs, une gouvernance inadéquate.
  • La participation citoyenne, que ça soit perçu comme un moyen ou une finalité, exige la présence de personnes ressources spécifiquement attitrées à la participation citoyenne. 
  • Une meilleure coordination des actions des acteur.trice.s du milieu et une participation citoyenne stimulée 
  • Sept recommandations pertinentes pour tout projet de revitalisation urbaine intégrée.

Partenaires :
Comité Vie du Quartier du Vieux-Gatineau
AGAP du Vieux-Gatineau
CISSS de l'Outaouais
Ville de Gatineau

Publications vedettes
               
 
Consultez toutes les publications, acitvités et les collaborateur.trice.s de ce projet.